Skip to content
L'accord sur le Brexit 'devient de plus en plus difficile' cette semaine, le sommet de l'UE discutera du retard

Le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit, Michel Barnier, s'entretient avec les médias alors qu'il arrive au Conseil "Affaires générales" du Luxembourg, le 15 octobre 2019. REUTERS / Francois Lenoir

LUXEMBOURG (Reuters) – Un accord sur le divorce dans le Brexit est devenu "de plus en plus difficile" mais reste possible, a déclaré mardi le négociateur du Brexit, alors que le ministre finlandais des Affaires européennes a annoncé que les dirigeants du bloc discuteraient d'un autre retard.

Les ministres de l'UE se réunissent à Luxembourg pour la dernière réunion préparatoire avant le sommet des dirigeants nationaux du bloc qui se tiendra jeudi à vendredi à Bruxelles, à peine quinze jours avant le départ de la Grande-Bretagne.

"Même si un accord a été difficile, de plus en plus difficile, il est toujours possible cette semaine", a déclaré Barnier aux journalistes lors de son arrivée à la réunion de Luxembourg.

«Parvenir à un accord est encore possible. De toute évidence, tout accord doit fonctionner pour tous. L'ensemble du Royaume-Uni et de l'ensemble de l'UE. Permettez-moi également d'ajouter qu'il est grand temps de transformer les bonnes intentions en texte juridique. ”

Un accord était toujours possible, mais le bloc doit également se préparer à un non-accord et à une extension du processus, a déclaré à la presse le ministre finlandais des Affaires européennes, Tytti Tuppurainen.

«Tous les scénarios sont ouverts», a-t-elle déclaré, ajoutant que les dirigeants présents au sommet discuteraient d'une autre prolongation du Brexit au-delà de la date de sortie actuelle du 31 octobre.

Interrogé sur la possibilité d'un accord sur le Brexit cette semaine, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, a déclaré: «Je l'espère bien … la proposition du Royaume-Uni comportait des avancées, mais insuffisantes pour garantir la protection du marché intérieur … le temps restant. "

Lors de leur rencontre, le négociateur britannique sur le Brexit, David Frost, entamait mardi une nouvelle série de négociations avec la Commission européenne, le pouvoir exécutif du bloc, à Bruxelles.

La Grande-Bretagne devrait faire de nouvelles propositions mardi pour tenter de sortir de l'impasse sur le Brexit, a déclaré RTE.

Reportage de Robin Emmott, Jan Strupczewski et Marine Strauss, Reportage additionnel de Guy Fauclonbridge, Écriture de Gabriela Baczynska; Édité par Raissa Kasolowsky

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *