La variante Omicron pose un risque mondial «très élevé» – OMS

L’OMS a publié vendredi une note technique sur Omicron, qui a été classée comme variante préoccupante (COV). « Le risque global global lié au nouveau COV Omicron est évalué comme très élevé », dit le bref.

L’agence a décrit Omicron comme une variante avec un nombre élevé de mutations, dont certaines « peut être associé à un potentiel d’évasion immunitaire et à une transmissibilité plus élevée. » Dans le même temps, l’OMS a noté qu’il existe des « encore des incertitudes considérables » concernant la nouvelle souche du virus.

L’OMS a exhorté les pays à intensifier la surveillance de toutes les variantes de coronavirus, y compris Omicron, et à renforcer la vaccination « le plus rapidement possible », en particulier en termes de couverture des groupes hautement prioritaires et vulnérables. Des mesures telles que le masquage et la distanciation physique restent cruciales dans la lutte contre la pandémie, a déclaré l’agence.

Également connu sous le nom de variante B.1.1.529, l’Omicron a été signalé pour la première fois à l’OMS depuis l’Afrique du Sud mercredi. Il a ensuite été découvert dans des pays comme l’Australie, le Royaume-Uni, la Belgique et le Canada.

L’émergence de la nouvelle souche a incité Israël et le Japon à fermer leurs frontières aux ressortissants étrangers.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.