La Suisse définit une stratégie de sortie pour assouplir les restrictions relatives aux coronavirus

La Suisse prévoit de faire les premiers pas vers l’assouplissement des restrictions relatives aux coronavirus à partir du 1er mars.

Les magasins, musées et bibliothèques non essentiels rouvriront et les événements privés seront autorisés à l’extérieur jusqu’à 15 personnes. L’obligation sera toujours de travailler à domicile.

La stratégie de sortie vise principalement à améliorer la situation des enfants et des jeunes et le gouvernement a annoncé qu’il envisagera de procéder à de nouveaux assouplissements chaque mois tant que les taux d’infection resteront faibles.

Le ministre de la Santé, Alain Berset, a déclaré que la situation en Suisse s’améliorait mais a appelé à la prudence. « Cela reste un risque, mais il s’améliore, nous avons des projections pour les semaines et les mois à venir, nous pouvons donc commencer à assouplir les restrictions, lentement, prudemment. Nous essayons de le faire raisonnablement, et si nous y prêtons attention maintenant, alors nous Je vais gérer la prochaine étape début avril puis au-delà. « 

Les restaurants et les bars doivent rester fermés. Seules les terrasses pourront rouvrir à partir du 1er avril avec des ouvertures de restaurants plus étendues prévues après les vacances de Pâques qui nous amènent jusqu’à la mi-avril.

Près de 543 000 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Suisse (8,6 millions d’habitants), tandis que plus de 9 000 personnes sont décédées. Plus de 100 000 personnes ont déjà reçu leurs deux doses de vaccin anti-Covid.