La Suède et la France sur Song mais l’Australie souffre lors de la soirée d’ouverture de la Coupe Davis

Les frères Elias et Mikael Ymer ont aidé la Suède à écarter le Canada, la France a riposté contre la République tchèque et la Croatie a écrasé l’Australie lors de l’ouverture de la Coupe Davis remaniée jeudi.

L’Espagne, tenante du titre, a subi un coup dur pour la défense de son titre avant de frapper une balle en colère contre Carlos Alcaraz en quarantaine après avoir été testé positif au Covid-19.

Le reste de l’équipe espagnole, à qui il manque Rafael Nadal, a reçu le feu vert après les tests PCR pour affronter l’Équateur à Madrid vendredi.

La Suède était en forme impérieuse dans la capitale espagnole face aux finalistes canadiens 2019 qui se sont battus sans leurs deux meilleurs joueurs Felix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov.

Elias Ymer, 25 ans, a fait le show sur la route, battant Steven Diez 6-4, 6-2 avant que son frère cadet de deux ans Mikael ne dépasse Vasek Pospisil 6-4, 6-4.

« Aujourd’hui, mon coup droit explosait », a déclaré Elias. « Je frappais des gagnants de partout! »

Robert Lindstedt et Andre Goransson ont ensuite combiné pour une victoire en double 7-6, 6-4 contre Pospisil et Brayden Schnur pour laisser les Suédois ayant besoin d’une victoire sur le Kazakhstan samedi pour se qualifier pour les quarts de finale pour la première fois depuis 2011.

À Innsbruck, où l’augmentation des cas de coronavirus et le verrouillage ultérieur en Autriche ont signifié que les matchs se jouaient à nouveau dans une arène vide, la France a connu un début difficile lorsque le vétéran de 35 ans Richard Gasquet a perdu 7-6, 6 -2 à Tomas Machac.

« L’expérience ne fait pas tout. La forme est la clé et je n’étais pas à la hauteur aujourd’hui », a déclaré Gasquet.

Mais la France est ensuite revenue alors qu’Adrian Mannarino a battu Jiri Vesely 6-7 (1/7), 6-4, 6-2.

Et Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont complété le retour avec une défaite en trois sets de Jiri Lehecka et Machac.

La Grande-Bretagne complète le Groupe C.

L’Australie, 28 fois vainqueur de la Coupe Davis, a du pain sur la planche après sa défaite 3-0 face à la Croatie à Turin.

Borna Gojo a battu Alexei Popyrin 7-6, 7-5 avant que Marin Cilic n’envoie Alex de Minaur 6-1, 5-7, 6-4.

Nikola Mektic et Mate Pavic ont ensuite remporté une victoire 6-3, 6-1 sur de Minaur et John Peers.

La Hongrie attend ses débuts dans ce groupe D.

Vendredi, outre l’Espagne contre l’Équateur, les États-Unis s’affronteront contre l’Italie et la Serbie de Novak Djokovic affrontera l’Autriche.

La Coupe Davis, qui a commencé en 1900 sous la forme d’une compétition bilatérale entre la Grande-Bretagne et les États-Unis, a subi de nombreuses transformations dans le passé, plus récemment en 2019 lorsqu’elle a été remodelée pour ressembler à des championnats du monde.

La compétition de cette année voit 12 qualifiés – Australie, Autriche, Colombie, Croatie, République tchèque, Équateur, Allemagne, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Suède et États-Unis – rejoints par les demi-finalistes de l’édition précédente – Espagne, Canada, Grande-Bretagne et la Russie Fédération de tennis.

Ceux-ci sont rejoints par deux nations wild card, la France et la Serbie.

Ces 18 nations sont divisées en six groupes de trois, avec des vainqueurs et la première paire de deuxièmes places entrant dans le pot des quarts de finale.

Les demi-finales et la finale du 5 décembre se joueront toutes dans la capitale espagnole, récompense pour l’équipe qui a remporté le titre il y a deux ans après l’annulation de 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *