Skip to content

La stratégie de Macron à Moscou est mise à l'épreuve alors que le leader ukrainien rencontre Poutine à Paris

Volodymyr Zelenskiy, le président ukrainien, fait face à un test formidable alors qu'il tente de négocier la fin de la guerre avec les séparatistes soutenus par la Russie dans l'est de l'Ukraine lors d'un sommet avec Vladimir Poutine à Paris lundi.

Peu s'attendent à une percée et de nombreux Ukrainiens craignent que leur comédien devenu président ne donne trop de choses lors de ses premières discussions en face-à-face avec le vétéran du Kremlin depuis qu'il a pris ses fonctions en mai.

La réunion au Palais de l'Élysée, médiatisée par Emmanuel Macron, le président français, et Angela Merkel, la chancelière allemande, vise à relancer les efforts pour résoudre le conflit de cinq ans qui a tué plus de 13000 personnes et déplacé des millions.

La France et l'Allemagne ont négocié des accords appelant à un cessez-le-feu en 2015 mais ils n'ont jamais été mis en œuvre. Les pourparlers entre l’Ukraine et la Russie sont au point mort sous la direction de son prédécesseur, Petro Poroshenko.

M. Zelenskiy fait valoir que les négociations avec la Russie sont le seul moyen de résoudre le conflit, mais les partis d'opposition ukrainiens ont appelé à protester contre les pourparlers de Paris.

Pendant ce temps, la détermination des alliés de l'Ukraine à contrôler l'agression russe doit maintenant rivaliser avec l'admiration de Donald Trump pour M. Poutine et M. Macron pour réinitialiser les relations de l'Europe avec Moscou.

Le président français a fortement insisté pour le sommet quadripartite «Format Normandie». Il est considéré comme un test de ses efforts pour ramener Moscou du froid après cinq ans de sanctions imposées par les États-Unis et l’Union européenne pour les actions de la Russie en Ukraine.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *