Skip to content

TALLINN (Reuters) – La société estonienne Funderbeam, financée par le capital-risque, a annoncé mercredi avoir obtenu deux licences de services financiers auprès des autorités de Singapour, ce qui lui permettra de proposer un marché secondaire mondial pour les transactions dans les sociétés privées.

«Notre vision est d’être la plate-forme de financement et de négociation d’entreprises privées mondiales. Pour y parvenir, nous avons dû mettre en place un nouveau modèle commercial et une nouvelle technologie permettant de surmonter les limitations des marchés alternatifs réglementés existants », a déclaré Kaidi Ruusalepp, fondateur et directeur général de Funderbeam.

Funderbeam a déclaré que sa nouvelle licence d’opérateur de marché reconnu lui permettrait d’offrir un service automatisé de négociation et de cotation secondaire à toute entreprise privée en Europe et en Asie, ce qui résoudrait les problèmes de liquidité persistants liés aux investissements de départ.

Fondée en 2013, Funderbeam a réuni 15,8 millions de dollars auprès d'investisseurs, parmi lesquels Tim Draper, Mistletoe et Thomson Reuters, entre autres.

À ce jour, 39 sociétés négocient sur Funderbeam et plus de 12 000 investisseurs authentifiés se sont inscrits dans 122 pays.

Reportage de Tarmo Virki; Édité par Giles Elgood

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *