La star du KGF, Yash, a-t-elle averti Vijay Deverakonda à propos de Liger ;  le réalisateur Puri Jagannadh a-t-il essayé de l’impressionner ?

Vijay Deverakonda espérait faire de grands débuts à Bollywood avec Liger, réalisé par Puri Jagannadh, mais le film terrible a explosé au box-office et a subi d’énormes pertes pour les réalisateurs. Le film a été brutalement critiqué par les critiques de cinéma et le public et considéré comme un gros échec. Maintenant, des rumeurs font le tour de l’industrie selon lesquelles Rocking Star Yash, qui a livré un blockbuster avec KGF 2, avait mis en garde Vijay à propos de Liger.

Selon Mirchi 9, le réalisateur Puri Jagannadh avait présenté l’histoire de Liger à Yash et avait essayé plusieurs astuces pour le faire participer. Cependant, Yash n’en a pas été vraiment impressionné et a décidé de laisser passer. Après cela, Vijay a finalement été mis à zéro pour le rôle principal.

Les rumeurs suggèrent également que Yash avait prévenu Vijay car il n’était pas vraiment convaincu par le scénario de Liger. Il a estimé que l’histoire n’était pas à la hauteur et que le public pourrait ne pas s’y connecter.

De plus, on dit également que pendant que Puri tournait pour Liger, il a de nouveau approché Yash et lui a présenté l’idée de son prochain film Jana Gana Mana. Le réalisateur aurait raconté certaines scènes puissantes du film à Yash afin de le convaincre, mais encore une fois, Yash a poliment refusé son offre.

Après le refus de Yash, Puri a de nouveau présenté l’histoire de Jana Gana Mana à Vijay et ce dernier a de nouveau donné son clin d’œil au film, tout en regardant les chiffres d’avant-sortie de Liger. Mais l’échec de Liger est venu comme un signal d’alarme pour les fabricants et ils ont décidé de ne pas aller de l’avant avec le projet.

Lorsque le portail a contacté l’équipe de Vijay pour confirmation, ils ont répondu en disant qu’il ne s’agissait que de rumeurs et rien de plus qu’un autre potin.

Pendant ce temps, Puri Jagannadh a été embourbé dans la controverse sur les questions de rémunération relatives aux distributeurs. Le directeur a également déposé une plainte auprès de la police pour avoir reçu des menaces de mort.