La star des Rangers Artemi Panarin prend un congé et nie une histoire «  fabriquée  » en Russie

312844016 cannes-artemi-panarin

Rangers LW Artemi Panarin prend un congé de l’équipe après qu’un article publié dans sa Russie natale prétend que Panarin – qui a été franc-parler contre le président russe Vladimir Poutine – a battu une femme de 18 ans dans un bar russe en 2011.

« Artemi nie avec véhémence et sans équivoque toutes les allégations de cette histoire fabriquée », ont déclaré les Rangers dans un communiqué lundi. « Il s’agit clairement d’une tactique d’intimidation utilisée contre lui pour avoir été franc sur les récents événements politiques. Artemi est visiblement ébranlé et inquiet et prendra du temps loin de l’équipe. Les Rangers soutiennent pleinement Artemi et travailleront avec lui pour identifier la source de ces allégations non fondées.

La plainte est alléguée par Andrei Nazarov, un entraîneur qui est un partisan de Poutine, a été renvoyé par la KHL à plusieurs reprises et a des antécédents de comportement bizarre.

Panarin a eu peur des représailles de Poutine après avoir publié son soutien au chef de l’opposition Alexi Navalny avec la légende « Liberté pour Navalny » sur Instagram le 21 janvier. rapporte Larry Brooks du New York Post.

Brooks note que Panarin a toujours de la famille en Russie.