La star de la NBA mêlée à l’antisémitisme

Kyrie Irving a partagé un lien vers un film qui a été décrit comme “rempli de désinformation antisémite”

Le garde des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, a été critiqué par le propriétaire de l’équipe après avoir semblé promouvoir un film sur les réseaux sociaux qui a été qualifié d’antisémite.

Irving a tweeté un lien vers “Hébreux aux nègres : réveillez l’Amérique noire” à ses 4,5 millions de followers sur Twitter jeudi.

Le synopsis Amazon du film le décrit comme “dévoiler[ing] la véritable identité des enfants d’Israël en prouvant la véritable appartenance ethnique d’Abraham, d’Ismaël, d’Isaac, de Jacob, des fils de Cham, de Sem et de Japhet.

“Découvrez ce que l’islam, le judaïsme et le christianisme ont dissimulé pendant des siècles en ce qui concerne la véritable identité biblique du soi-disant” nègre “dans ce film rempli de tonnes de recherches”, ça ajoute.

Le film et un livre du même nom ont été décrits par Rolling Stone comme « antisémite venimeux », qui notait que “De nombreux juifs et francs-maçons européens écossais / York ont ​​affirmé qu’ils adoraient Satan ou Lucifer.”

Irving a partagé le message controversé avec ses millions de followers.


©Twitter

Le livre traite également de la traite des esclaves et affirme que “Le racisme anti-noir peut être retracé dans des textes juifs clés.”

La promotion apparente du film par Irving a attiré le mépris du propriétaire des Nets, Joe Tsai, dans un tweet de son cru.

“Je suis déçu que Kyrie semble soutenir un film basé sur un livre plein de désinformation antisémite”, écrit Tsai.

“Je veux m’asseoir et m’assurer qu’il comprend que cela nous blesse tous et qu’en tant qu’homme de foi, il est mal de promouvoir la haine fondée sur la race, l’ethnie ou la religion… C’est plus grand que le basket-ball.

Lire la suite

Irving fait partie des détenteurs de vaccins les plus en vue du sport.
Le refus de vaccin m’a coûté 100 millions de dollars, déclare la superstar de la NBA

Dans une déclaration au New York Post, les Nets ont déclaré qu’ils “condamnons fermement et n’avons aucune tolérance pour la promotion de toute forme de discours de haine.”

« Nous pensons que dans ces situations, notre première action doit être un dialogue ouvert et honnête. Nous remercions ceux, y compris l’ADL [Anti-Defamation League]qui m’ont soutenu pendant cette période », ajoute la déclaration.

Irving, 30 ans, s’est rarement écarté de la controverse ces dernières années. Le mois dernier, il a partagé un clip de 2002 mettant en vedette le théoricien du complot Alex Jones sur son compte Instagram.

Le refus d’Irving de se faire vacciner contre Covid-19 a également fait la une des journaux et lui a fait manquer une grande partie de la saison dernière en raison des protocoles de coronavirus à New York avant de pouvoir retourner dans l’équipe.