Skip to content

Hamilton et les 19 autres pilotes de F1 portaient dimanche des T-shirts noirs avec « End Racism », comme ils l’avaient fait le GP d’Autriche d’ouverture de la saison dernière le week-end dernier.

La plupart ont une fois de plus maîtrisé la grille du Grand Prix de Styrie en Autriche dimanche.

D’autres ne l’ont toujours pas fait et se sont même demandé dans le briefing des pilotes avant la course si cela devait encore arriver.

Certaines personnes ont demandé: «Combien de temps devrions-nous continuer à faire cela? « Certains pensaient que c’était suffisant la semaine dernière, et j’ai dû leur dire que le racisme est susceptible de rester ici plus longtemps que notre temps ici », a déclaré Hamilton après avoir remporté sa 85e course de F1. «Les personnes de couleur qui sont victimes de racisme n’ont pas le temps de (juste) prendre un moment pour protester et c’est tout. Nous devons continuer de lutter pour l’égalité et de la faire prendre conscience. « 

Smith et Carlos ont représenté un pays déchiré après les meurtres de Martin Luther King Jr. et fait de Bobby Kennedy ’68 l’une des années les plus turbulentes de l’histoire américaine. Les sprinters portaient des gants noirs et ont uni leurs forces pendant que la bannière étoilée jouait.

Lorsque Serena Williams a remporté son septième titre à Wimbledon en 2016, elle a fièrement levé son poing lors d’un salut Black Power au All-England Club en 2016. Cette même année, l’ancien quart-arrière de la NFL Colin Kaepernick a commencé à sensibiliser les athlètes noirs à l’activisme. . Williams et Hamilton ont tous deux fait référence au mouvement Black Lives Matter, que Hamilton portait sur le devant de son T-shirt dimanche.

Hamilton a dénoncé le racisme depuis la mort de George Floyd – un homme noir menotté et non armé – en mai, après qu’un policier a pressé son genou contre le cou de Floyd pendant près de huit minutes en mai. Hamilton a assisté à une marche Black Lives Matter à Londres et a créé un comité pour accroître la diversité dans le sport automobile.

Son coéquipier Mercedes Valtteri Bottas s’est agenouillé après avoir remporté le GP d’Autriche dimanche dernier et l’équipe a apporté son soutien derrière Hamilton en faisant courir des voitures tout-noires pour cette saison.

« En tant qu’équipe, nous restons noirs toute l’année, nous allons donc nous battre et pousser pour cela toute l’année », a déclaré Hamilton, 35 ans. « Ce sera une vie pour moi personnellement. »

Hamilton a appelé les équipes la semaine dernière pour ne pas en faire assez pour lutter contre le racisme.

Bien qu’il ait également félicité le président de la F1 Chase Carey et l’instance dirigeante de la FIA pour avoir donné de l’argent afin de promouvoir une plus grande égalité et diversité en F1, Hamilton estime clairement qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

«Bien sûr, il y a des signes, mais il faut agir. C’est formidable de voir que Chase a la gentillesse de donner un million de dollars et la FIA de s’arrêter et aussi de donner un million de dollars », a déclaré Hamilton. « Mais si vous ne connaissez pas le problème, vous ne pouvez pas le résoudre, et un million de dollars ne va pas aussi loin. Il y a encore beaucoup de travail à faire avec la Formule 1. La FIA doit vraiment en faire partie et je pense que les pilotes devraient aussi en faire partie parce que nous avons une excellente voix et de grandes plateformes. « 

Plus de courses de voitures AP: https://apnews.com/apf-AutoRacing et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright 2020 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou distribué sans autorisation.