Skip to content

HONG KONG (Reuters) – Les plans de la société chinoise d'intelligence artificielle (IA) Megvii pour une introduction en bourse (IPO) à Hong Kong de 500 millions de dollars sont de nouveau sur la bonne voie après que son application a été approuvée par la bourse de la ville, deux sources ayant une connaissance directe de la question m'a dit.

Megvii – qui a été mise sur liste noire par l'administration américaine en octobre – a été invitée à fournir plus d'informations en novembre lorsque la société a fait face au comité d'inscription de la Bourse de Hong Kong pour demander le feu vert pour la transaction.

Megvii, connue pour sa plateforme de reconnaissance faciale Face ++, vise à être la première entreprise chinoise d'IA à entrer en bourse.

Le plan intervient après que l'administration Trump, en octobre, a placé Megvii sur une liste de commerce interdite avec sept autres entreprises chinoises pour leur implication présumée dans des violations des droits de l'homme liées au traitement par Pékin des populations des minorités musulmanes dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang.

L'entreprise a déclaré à l'époque qu'elle «s'opposait fortement» à l'inscription sur la liste noire.

Megvii devrait déposer prochainement des informations actualisées sur la liste auprès de la bourse de Hong Kong, selon des sources qui ont refusé d'être nommées car les informations n'ont pas été rendues publiques.

Citigroup, Goldman Sachs et JPMorgan travaillent sur la mise à jour de la liste et les trois banques ont refusé de commenter. Megvii et un porte-parole de la Bourse de Hong Kong ont également refusé de commenter.

Megvii a déposé sa demande d'inscription le 25 août et, conformément aux règles de la Bourse de Hong Kong, a six mois pour s'inscrire à partir de cette date.

Cependant, il peut demander une prolongation de trois mois une fois ce délai écoulé, selon les règles de la bourse.

Un calendrier pour l'accord n'a pas encore été mis en place et des sources ont déclaré que la société attendrait après les vacances du Nouvel An chinois, qui commencent le 25 janvier, lorsque les marchés financiers commenceront à augmenter pour l'année.

Hong Kong entre dans un septième mois de manifestations pro-démocratie et la liste d'une entreprise chinoise de reconnaissance faciale devrait être surveillée de près par les militants locaux.

Megvii a été fondée en 2011 par le directeur général Yin Qi et deux amis de l'Université Tsinghua. La société fournit une technologie d'IA aux gouvernements et aux entreprises, notamment Alibaba, Ant Financial et Huawei.

La société a levé 750 millions de dollars en mai, ce qui la valorisait à un peu plus de 4 milliards de dollars, et a attiré des investisseurs dont la banque d'investissement australienne Macquarie Group et l'Abu Dhabi Investment Authority.

Reportage de Scott Murdoch et Julie Zhu; Montage par Mark Potter

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *