Skip to content
La société berlinoise de scooters Tier prolonge son tour de financement à 100 millions de dollars

PHOTO DE FICHIER: Les scooters électriques Tier sont prêts à l'emploi à l'entrée d'une zone piétonne à Francfort, en Allemagne, le 8 août 2019. REUTERS / Kai Pfaffenbach / File Photo

BERLIN (Reuters) – La société berlinoise de trottinettes électriques Tier Mobility a déclaré vendredi qu'elle avait étendu un cycle d'investissement à plus de 100 millions de dollars dans le cadre de son expansion à travers l'Europe.

Lancé en octobre 2018, Tier opère désormais dans 55 villes de 11 pays, se développant dans un marché bondé qui fait face à une pression de consolidation et à un contrecoup sur les scooters à batterie souvent laissés parsemés le long des rues de la ville.

Le financement supplémentaire par emprunt et par actions provenait de RTP Global, Novator et d'une société américaine de dette à risque, a déclaré Tier dans un communiqué, et s'ajoute à un investissement de 60 millions de dollars en octobre par Mubadala, le véhicule d'investissement de l'État d'Abu Dhabi.

Anton Inshutin, de RTP, a déclaré que Tier avait livré «des unités économiques de pointe, leur permettant de se développer de manière rentable en hiver».

L'été dernier, l'Allemagne a légalisé les trottinettes. Ils ont été un succès immédiat auprès des gens qui cherchent à se déplacer rapidement et facilement en ville, tandis que d'autres citadins ont été irrités par les deux-roues laissés encombrés.

Cependant, la chambre haute du Parlement a récemment rejeté une proposition visant à obliger les opérateurs de scooters, dont les groupes américains Bird, Lime et Uber Jump et les acteurs européens Circ et Voi, à obtenir des permis de stationnement.

Reportage par Douglas Busvine; Montage par Edmund Blair

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.