La séparation de Facebook serait la solution de dernier recours: Vestager de l'UE

0 33

La commissaire européenne en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, s'est adressée aux médias le 6 février 2019 au siège du Conseil européen à Bruxelles, en Belgique. REUTERS / Yves Herman

PARIS (Reuters) – Un démantèlement de Facebook, une société américaine spécialisée dans les médias sociaux, constituerait une solution de dernier recours susceptible d'entraîner de longues procédures judiciaires, a déclaré vendredi la commissaire européenne en charge de la concurrence, Margrethe Vestager.

Le responsable de la législation antitrust de l'UE a été invité à publier un message sur Facebook lors de la conférence sur la technologie VivaTech à Paris après que des dirigeants politiques américains et un des cofondateurs de Facebook se soient récemment prononcés en faveur de la dissolution de la société.

"Bien sûr, ce serait le dernier recours. Je pense que cela pourrait nous garder une décennie devant les tribunaux. Il est beaucoup plus direct et peut-être plus puissant de dire que nous avons besoin d'accéder aux données ", a déclaré Vestager aux journalistes.

Le cofondateur et ancien camarade de chambre du collège Mark Hughes, Chris Hughes, le fondateur de Facebook, a profité de la déclaration du New York Times de ce mois-ci pour exhorter les régulateurs américains à démanteler le géant de la technologie.

Reportage de Gwenaelle Barzic; Lettre de Geert De Clercq; Édité par David Goodman

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More