Gazprom, le géant russe de l’énergie, a déclaré qu’il fermerait le gazoduc Nord Stream 1 pour trois jours de maintenance, suscitant des inquiétudes quant à un arrêt complet des livraisons de gaz russe à l’Allemagne.