La Russie met son veto à une résolution de l’ONU qualifiant ses référendums d’illégaux

NATIONS UNIES – La Russie a opposé vendredi son veto à une résolution de l’ONU qui aurait condamné ses référendums « illégaux » dans quatre régions ukrainiennes, déclaré qu’ils n’avaient « aucune validité » et exhorté tous les pays à ne reconnaître aucune « prétendue annexion » du territoire par Moscou.

Le vote sur la résolution au sein des 15 membres du Conseil de sécurité a été de 10 contre 1, la Chine, l’Inde, le Brésil et le Gabon s’étant abstenus.

L’ambassadrice américaine Linda Thomas-Greenfield a déclaré avant le vote qu’en cas de veto russe, les États-Unis et l’Albanie, qui ont parrainé la résolution, la soumettraient à l’Assemblée générale des 193 membres, où il n’y a pas de veto, “et montreraient que le monde est toujours du côté de la souveraineté et de la protection de l’intégrité territoriale.

Le vote du conseil est intervenu quelques heures après une somptueuse cérémonie du Kremlin au cours de laquelle le président Vladimir Poutine a annoncé que les régions ukrainiennes occupées par la Russie de Lougansk, Donetsk, Kherson et Zaporizhzhia faisaient désormais partie de la Russie et seraient défendues par Moscou.