Dernières Nouvelles | News 24

La Russie expulse un journaliste autrichien — RT World News

Moscou a riposté à l’expulsion d’un correspondant russe de Vienne

La Russie a révoqué l’accréditation de la journaliste Maria Knips-Witting, qui travaille pour la chaîne de télévision publique autrichienne ORF, et lui a ordonné de quitter le pays. L’expulsion est une « mesure réciproque » en réponse à la décision antérieure de Vienne d’évincer un journaliste russe, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site Internet.

Le 30 avril, l’Autriche a révoqué l’accréditation du correspondant de TASS Ivan Popov et lui a donné deux semaines pour quitter le pays. En mai, Moscou avait convoqué l’ambassadeur d’Autriche et l’avait averti que la Russie serait contrainte de riposter à moins que Vienne ne le fasse. « a révisé sa décision. »

« Malgré les protestations russes, l’Autriche a mis en œuvre son initiative et, le 7 juin, Popov a été contraint de quitter Vienne. » » a déclaré le ministère des Affaires étrangères. En représailles, Knips-Witting a reçu l’ordre lundi de « remettre ses cartes d’accréditation et quitter le territoire de la Fédération de Russie dans un avenir proche. »

« Si Vienne continue à pratiquer la discrimination à l’encontre des journalistes russes, une réaction appropriée s’ensuivra immédiatement à l’égard des journalistes autrichiens », a-t-il ajouté. » a prévenu le ministère des Affaires étrangères. Il ajoute que Moscou est prête à rétablir l’accréditation des journalistes de l’ORF dès que l’Autriche « crée les conditions pour le travail des médias russes » et permet à TASS de revenir dans le pays.





L’ORF a publié une brève déclaration, affirmant que le radiodiffuseur « regrette la décision du ministère russe des Affaires étrangères, ne peut pas la comprendre et prendra toutes les mesures nécessaires pour continuer à garantir une couverture médiatique indépendante et complète de la part de la Russie. »

L’UE a intensifié la répression contre les médias russes après que Moscou a lancé son opération militaire en Ukraine en février 2022. Bruxelles a interdit à l’échelle du bloc plusieurs médias majeurs, dont RT et RIA Novosti, tout en accusant Moscou de mener une « Campagne internationale de manipulation des médias et de l’information ». Moscou a qualifié ces restrictions d’infondées et de discriminatoires.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Lien source