Skip to content

MOSCOU (Reuters) – La Russie et la Turquie discuteront de tous les aspects du conflit syrien lors de pourparlers à Moscou, a déclaré le président russe Vladimir Poutine au président français Emmanuel Macron lors d'un appel téléphonique, a annoncé samedi le Kremlin.

Poutine et le président turc Tayyip Erdogan ont convenu vendredi d'organiser une réunion pour faire face aux tensions dans la province syrienne d'Idlib, après le meurtre de 33 soldats turcs lors d'une grève des forces gouvernementales syriennes, soutenues par la puissance aérienne russe.

Une déclaration du Kremlin sur la conversation de Poutine avec Macron n'a pas précisé quand le dirigeant russe rencontrerait Erdogan, mais des responsables des deux côtés ont déclaré qu'ils devaient se rencontrer le 5 ou le 6 mars.

Poutine a également discuté d'Idlib par téléphone avec le président iranien Hassan Rouhani, a déclaré le Kremlin dans un communiqué séparé.

"Un consensus a été exprimé sur la nécessité de mettre pleinement en œuvre les accords conclus … concernant, avant tout, la lutte contre les terroristes, tout en respectant la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie", indique le communiqué.

Reportage de Vladimir Soldatkin; Écrit par Polina Ivanova, édité par Timothy Heritage

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.