La rougeole menace les enfants alors que les vaccinations ont diminué en raison de Covid

Un nombre croissant d’enfants dans le monde sont vulnérables à la rougeole alors que les taux de vaccination sont tombés aux niveaux les plus bas depuis 2008, ont averti mercredi les responsables mondiaux de la santé.

La pandémie de Covid-19 a gravement perturbé les services de vaccination de routine, ce qui a fait que des millions d’enfants ont raté leurs vaccins contre la rougeole, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé et des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.

Environ 81 % des enfants dans le monde ont reçu la première dose du vaccin contre la rougeole en 2021, contre 86 % en 2019 avant le début de la pandémie de Covid. Cela laisse 25 millions d’enfants vulnérables à la rougeole, selon le rapport.

Les experts en santé publique estiment que 95 % des enfants doivent être vaccinés contre la rougeole pour prévenir les épidémies. Le vaccin contre la rougeole se présente en deux doses, mais la première injection est la plus importante car elle est efficace à 93 % pour prévenir la maladie.

Des progrès constants ont été accomplis vers l’élimination de la rougeole au cours des 20 dernières années. Selon le rapport, les décès dus à la rougeole ont chuté de 83 % dans le monde, passant de 761 000 en 2000 à 128 000 en 2021, alors que la couverture vaccinale a augmenté.

Mais la directrice du CDC, le Dr Rochelle Walensky, et le chef de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans des déclarations séparées mercredi, ont exprimé leur inquiétude quant au retour de la rougeole, car les taux de vaccination chutent depuis deux ans maintenant.

Les États-Unis ont officiellement éliminé la rougeole il y a plus de 20 ans, mais les voyageurs apportent parfois le virus dans le pays. Cela peut provoquer des épidémies si les taux de vaccination sont trop faibles dans leurs communautés, selon le CDC.

La rougeole est l’une des maladies les plus contagieuses connues de l’homme. Il pose un risque grave pour la santé des enfants de moins de 5 ans, des adultes de plus de 20 ans, des femmes enceintes et des personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Le virus se propage lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue et il peut persister dans l’air jusqu’à deux heures. La rougeole est si contagieuse qu’une personne infectée la transmettra à 90% de ses contacts proches qui ne sont pas protégés, selon le CDC.

Selon le CDC, une personne sur cinq non vaccinée qui attrape la rougeole est hospitalisée. Un enfant sur 20 non vacciné qui attrape la rougeole développe une pneumonie, 3 sur 1 000 développent un gonflement du cerveau et jusqu’à 3 sur 1 000 mourront de complications respiratoires ou neurologiques.

Les symptômes commencent par une forte fièvre pouvant atteindre plus de 104 degrés, une toux et un écoulement nasal. Des taches blanches apparaissent alors à l’intérieur de la bouche et une éruption de taches rouges éclate sur tout le corps.

Le vaccin à deux doses est efficace à 97 % pour prévenir la rougeole. La première dose est administrée à l’âge de 1 an à 15 mois, et la deuxième dose est administrée entre 4 et 6 ans.