La prise de pouvoir pour les milliards post-Brexit pour les zones pauvres « endommagera la confiance » dans l’Union, a averti Boris Johnson

L’Union sera encore plus minée par une mainmise du gouvernement sur des milliards de livres d’argent post-Brexit pour les zones pauvres, a prévenu Boris Johnson aujourd’hui.

Près de 2 milliards de livres sterling par an ont été distribués via les fonds structurels de l’UE – la majorité à l’Écosse, au Pays de Galles et à l’Irlande du Nord, dont les dirigeants ont aidé à décider comment et où les dépenser.

Mais, en revanche, un remplaçant promis – le fonds de prospérité partagée (UKSPF) – sera contrôlé par le gouvernement de Londres, permettant aux ministres « d’orienter les investissements » et de revendiquer tout succès.

Le rapport, rédigé par le groupe de réflexion respecté Institute for Government (IfG), met en garde contre le changement qui risque « de nuire davantage à la confiance entre le Royaume-Uni et les gouvernements décentralisés ».

Les tensions montent déjà après que le Premier ministre a qualifié la décentralisation de « désastre au nord de la frontière », dans des remarques aux députés conservateurs divulguées en novembre dernier.

Et la loi sur le marché intérieur a également été attaquée comme une prise de pouvoir, en limitant les pouvoirs des capitaux décentralisés pour déterminer les normes sur les biens et les services, dans le bouleversement qui a suivi le retrait de l’UE.

L’IfG a déclaré que le remplacement des fonds structurels a créé une opportunité de « mettre en place quelque chose de plus flexible et moins bureaucratique que le système de l’UE ».

Mais il a ajouté : « Cela devrait être fait d’une manière qui respecte les accords de déconcentration et tienne compte du rôle existant des gouvernements déconcentrés dans la gestion des fonds structurels.

« Ne pas le faire risque de nuire davantage à la confiance entre le Royaume-Uni et les gouvernements décentralisés à un moment où les relations intergouvernementales sont déjà tendues.

« Cela pourrait saper l’objectif clé du gouvernement britannique de rapprocher les quatre nations du Royaume-Uni. »

L’avertissement alimentera une dispute existante sur l’échelle de financement, le nouveau programme ne devant pas être lancé avant avril 2020 – créant un écart d’un an dans les dépenses.

Un fonds provisoire ne vaut que 220 millions de livres sterling à travers le Royaume-Uni au cours de l’exercice 2021-22 – mais le pays de Galles insiste sur le fait qu’il aurait reçu au moins 375 millions de livres sterling, s’il faisait toujours partie du programme de l’UE.

Le rapport IfG appelle à des critères plus clairs sur la façon dont le financement sera alloué à travers le Royaume-Uni, les organismes locaux étant autorisés à aider à identifier les problèmes potentiels.

Une consultation doit être « immédiatement » améliorée, avec des ministres accusés d’accaparer des informations qui devraient être partagées.

Seulement 14 millions de livres sterling ont été mis à disposition pour aider les zones locales à développer des propositions pour recevoir un financement, ce qui « semble peu susceptible d’être suffisant », prévient l’étude.

Au cours des six années entre 2014 et 2020, le Royaume-Uni a reçu 11 milliards d’euros de fonds structurels de l’UE, une somme complétée par un « financement de contrepartie » de Whitehall.

La part de l’Angleterre était de 130 € par personne, mais elle était inférieure à celle de l’Écosse (180 €), de l’Irlande du Nord (510 millions €) et du Pays de Galles (780 €), reflétant leurs niveaux de privation plus élevés.

Le manifeste des élections générales des conservateurs de 2019 promettait d’égaler «au minimum» le niveau des dépenses de l’UE dans chacun des quatre pays du Royaume-Uni, exerçant une pression énorme sur le parti pour qu’il tienne ses promesses.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments