La princesse thaïlandaise approuve les importations de vaccins Sinopharm alors que les infections à Covid et la colère montent

Le mois dernier, les Malaisiens se sont tournés vers les médias sociaux pour exprimer leur frustration face aux allégations selon lesquelles le roi et son entourage auraient reçu le coup de Sinopharm lors d’un voyage aux Émirats arabes unis en janvier ; le vaccin n’a pas été approuvé pour une utilisation dans le pays d’Asie du Sud-Est. Selon le rapport publié dans l’Asia Sentinel, le roi Al-Sultan Abdullah a également ramené 2 000 doses pour sa famille, ses partenaires commerciaux et ses amis.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments