Skip to content
La princesse Latifa dit «  Je ne survivrai peut-être pas  » alors que la fille du dirigeant de Dubaï révèle l’épreuve des otages dans une vidéo secrète

LA fille du souverain de Dubaï a révélé ses craintes de ne pas survivre dans des messages vidéo secrets à des amis.

La princesse Latifa dit que les commandos envoyés pour la capturer l’ont droguée alors qu’elle s’enfuyait en bateau et la renvoyait en détention aux Émirats arabes unis.

Vidéo obsédante partagée avec la BBC montre Latifa accroupie contre le mur dans une salle de bain et à l’aide d’un téléphone portable, elle enregistre un message choquant.

«Je suis un otage, je ne suis pas libre. Je suis emprisonné dans cette prison. Ma vie n’est pas entre mes mains», dit le jeune homme de 35 ans.

Il y a trois ans, avec l’aide de son amie Tiina Jauhiainen, Latifa a tenté de fuir Dubaï pour une nouvelle vie à l’étranger.

Quelques jours après son évasion, elle a été emmenée de force par des hommes armés sur un yacht au large des côtes indiennes et ramenée à Dubaï.

Dans les vidéos, Latifa dit: « Je suis ici depuis plus d’un an en isolement.

«Aucun accès à une aide médicale, aucun procès, aucun frais, rien.

« Chaque jour, je m’inquiète pour ma sécurité et la police me menace de ne plus jamais revoir le soleil. Je ne suis pas en sécurité ici. »

Son père et la Cour royale de Dubaï ont affirmé qu’elle était en sécurité dans les soins affectueux de sa famille, mais la BBC affirme que le documentaire fournit la preuve du contraire.

Environ un an après la capture de Latifa, Tiina a été contactée par quelqu’un qui l’a aidée à renouer secrètement avec son amie.

Tiina a réussi à obtenir un téléphone à Latifa et depuis, elle a enregistré de nombreux messages vidéo, décrivant sa captivité dans une villa transformée en prison aux fenêtres barrées.

BBC Panorama dit avoir vérifié de manière indépendante les détails de l’endroit où Latifa était retenu en otage.

Elle était gardée par une trentaine de policiers, travaillant à tour de rôle, à l’intérieur et à l’extérieur de la villa.

L’emplacement est à quelques mètres de la plage mais on ne sait pas si elle est toujours là.

Tiina a déclaré à Panorama: « Elle est si pâle, elle n’a pas vu la lumière du soleil depuis des mois. Elle peut simplement passer de sa chambre à la cuisine et revenir. »

Latifa est la fille du cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, l’un des chefs d’État les plus riches du monde.

Elle aurait fui le pays pour demander l’asile politique à l’étranger fin février 2018.

Selon Jean-Pierre Hervé Jaubert, un ancien espion français qui a aidé à la tentative d’évasion, la princesse a fait une offre dramatique pour la liberté en voyageant en jet-skis d’Oman vers un yacht en attente appelé Nostromo.

Ils ont ensuite mis les voiles pour Goa, en Inde mais après une semaine en mer sur l’océan Indien, M. Jaubert affirme avoir été repérés puis surveillés par des avions de reconnaissance.

À cinquante milles de Goa, ils ont été embarqués et elle a été ramenée à Dubaï.

En 2019, elle a loué les raisons pour lesquelles elle voulait fuir dans une vidéo YouTube.

Elle a allégué que sa famille l’avait emprisonnée et torturée et qu’elle voulait maintenant échapper aux griffes de son père.

L’année dernière, la Haute Cour de Londres a trouvé son père « ordonné et orchestré » l’enlèvement et le retour forcé à Dubaï de la princesse Latifa à deux reprises, en 2002 et à nouveau en 2018.

À la fin de l’année dernière, l’ONU a décidé qu’il avait emprisonné sa princesse fille et devait être traduit en justice.

L’ancienne émissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme Mary Robinson, qui avait décrit Latifa comme une «jeune femme troublée» après l’avoir rencontrée en 2018, dit maintenant qu’elle a été «horriblement trompée» par la famille de la princesse.

L’ancien Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et président de l’Irlande s’est joint aux appels à l’action internationale pour établir la situation actuelle de Latifa et où se trouve.

« Je continue d’être très inquiète pour Latifa. Les choses ont évolué. Et donc je pense qu’il faudrait enquêter », a-t-elle déclaré.

BBC Panorama: The Missing Princess sera diffusé sur BBC One, mardi à 20h30, puis sur BBC iPlayer.