La ponte des coraux de la Grande barrière de corail australienne enregistrée par des scientifiques marins dans l’espoir d’un rétablissement

« C’est un signe d’espoir qu’il se porte bien, et nous devons continuer à le protéger », a déclaré le biologiste marin Gareth Phillips, qui a surveillé l’événement de frai des coraux, c’est-à-dire lorsque les coraux se reproduisent sur deux à trois jours en jetant du sperme et des œufs dans l’eau une fois par an dans l’océan Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *