Actualité politique | News 24

La politique du YSRC atteint son apogée à Prakasam !

Le dernier remaniement des candidats à l’assemblée du parti du Congrès YSR dans le district de Prakasam et le refus d’accès au parti au député en exercice d’Ongole Magunta Srinivasulu Reddy ont créé une situation virtuellement chaotique au sein du parti dans le district.

L’ancien ministre et député d’Ongole, Balineni Srinivas Reddy, qui avait jusqu’ici pris les devants dans la politique du parti de district, se sent étouffé par les derniers changements et l’entrée de nouvelles forces du parti en provenance d’autres districts.

Bien qu’il boude depuis qu’il a été exclu du cabinet YS Jagan Mohan Reddy il y a quelques années, Balineni contrôle toujours les activités du parti à Prakasam.

En raison de son influence dans le district, même Jagan n’a pas pu le laisser tomber, même si nombre de ses actions ont causé beaucoup de dégâts au parti.

Alors que le refus du ticket du parti à Magunta pour le siège de député d’Ongole a terriblement bouleversé Balineni, un autre développement récent aurait blessé son ego.

Il s’agit du transfert nocturne du commissaire de police du district de Prakasam, Malika Garg, à Tirupati, à l’insu de Balineni.

À sa place, le gouvernement Jagan a transféré Tirupati SP Parameshwar Reddy à Prakasam, au grand dam de l’ancien ministre.

De toute évidence, il soupçonne que le transfert a été effectué à la demande du député de Chandragiri Chevireddy Bhaskar Reddy, dont le nom a été finalisé pour le siège de député d’Ongole.

Parameshwar Reddy serait très proche de Chevireddy, car Chandragiri tombe dans le district de Tirupati. De plus, son fils Mohit Reddy est président de l’Autorité de développement urbain de Tirupati.

Balineni, furieux, aurait demandé aux hauts dirigeants du YSRCP s’il devait ou non continuer à faire de la politique.

Les dirigeants du parti ont tenté de le calmer en affirmant que les transferts avaient été effectués à l’insu du ministre en chef YS Jagan Mohan Reddy.

En fait, même les dirigeants de l’opposition du TDP ont soulevé des objections au transfert de Malika Garg à Tirupati et au déplacement de Parameshwar Reddy à Prakasam, uniquement pour aider Chevireddy qui se présente au siège d’Ongole LS.

Après que Balineni ait soulevé de nombreuses protestations et commencé à faire chanter le parti, le gouvernement de Jagan a mis un terme aux transferts et a demandé aux deux PS de ne pas être relevés jusqu’à nouvel ordre.

Des sources affirment que le transfert des SP n’est qu’un essai dans la politique du YSRCP du district de Prakasam. Dans les prochains jours, il y aura un cinéma à part entière dans le quartier et reste à savoir si cela sera bon ou mauvais pour le YSRCP.

Les cornichons moulus sur pierre de Guntur. Une explosion de saveur