Skip to content

Un tireur d'élite de la police sécurise un toit à côté du centre des congrès la veille de la journée d'ouverture du Forum économique mondial, le 16 janvier 2017 à Davos.

FABRICE COFFRINI

La police suisse pense avoir découvert deux espions russes qui se sont fait passer pour des plombiers afin de déranger les dirigeants mondiaux à Davos cette semaine.

Selon le Financial Times, la police suisse a arrêté deux hommes dans la station balnéaire haut de gamme en août après que le couple ait éveillé les soupçons en restant pendant une durée inhabituellement longue.

Le journal Tages-Anzeiger de Zurich a rapporté que les responsables et la police suisses avaient conclu que les deux hommes étaient des espions russes employés par le Kremlin pour enregistrer et écouter les conversations de personnalités importantes au Forum économique mondial cette semaine.

La police a déclaré au Financial Times que les hommes prétendaient avoir une protection diplomatique, même s'ils ne l'avaient pas enregistrée auprès des autorités suisses officielles. Le journal a ajouté que la police suisse n'avait trouvé aucune indication d'actes criminels.

Les visiteurs de l'événement de cette année incluent le président Donald Trump, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et la directrice générale de Hong Kong Carrie Lam. Des centaines de cadres supérieurs sont également présents.

Lisez l'histoire complète sur le site Web de FT ici.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *