La police ougandaise tue 5 personnes, dont un religieux, après des attentats à la bombe

La police ougandaise a déclaré jeudi avoir tué au moins cinq personnes, dont un religieux musulman, accusé d’avoir des liens avec le groupe extrémiste responsable des attentats suicides de mardi dans la capitale

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments