La police néo-zélandaise identifie des enfants dont les restes ont été retrouvés dans des valises
Dans un communiqué vendredi, la police a confirmé que les deux enfants avaient été identifiés et que leur famille avait demandé que leurs noms ne soient pas divulgués.

La police a lancé une enquête pour homicide après la découverte des restes dans le sud d’Auckland le 11 août.

Des restes d'enfants retrouvés dans des valises achetées par la famille aux enchères, selon la police néo-zélandaise

Plus tôt ce mois-ci, l’inspecteur-détective Tofilau Faamanuia Vaaelua a déclaré que les enfants avaient probablement entre 5 et 10 ans lorsqu’ils sont morts. Il a déclaré que les enquêteurs pensaient qu’ils étaient morts depuis trois ou quatre ans et que la cause du décès était inconnue.

Selon la police de Séoul, une femme qui serait la mère des deux enfants se trouvait en Corée du Sud le 22 août. La police sud-coréenne coopère avec les autorités néo-zélandaises via Interpol.
La société de stockage qui a vendu les bagages aide également la police dans ses enquêtes sur d’autres articles pouvant être liés aux valises, a déclaré la police plus tôt ce mois-ci.

La police a souligné que la famille qui a acheté les valises n’est pas liée à la mort des enfants.