Skip to content
La police de Hong Kong tire des gaz lacrymogènes sur des manifestants

Les manifestants anti-extradition réagissent après que la police ait tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la manifestation à Sham Shui Po, à Hong Kong, Chine le 14 août 2019. REUTERS / Tyrone Siu

HONG KONG (Reuters) – La police de Hong Kong a lancé des gaz lacrymogènes sur des centaines de manifestants rassemblés devant un poste de police dans le quartier résidentiel de Sham Shui Po à Kowloon.

Les manifestations de plus en plus violentes ont plongé le centre financier asiatique dans la crise politique la plus grave depuis des décennies, posant un défi au gouvernement central de Beijing.

Les photographes de Reuters et les journalistes de télévision présents sur les lieux ont vu la police tirer à plusieurs reprises avec des gaz lacrymogènes sans trop avertir les manifestants qui avaient projeté des rayons laser au poste de police et brûlé des papiers sur le bord de la route.

Reportage de Tom Westbrook; Édité par Janet Lawrence

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *