La police a attaqué la fête d’anniversaire de Romelu Lukuku pour avoir rompu les protocoles COVID-19;  23 invités dont Ashley Young condamné à une amende

L’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku s’est retrouvé en difficulté après avoir enfreint les directives italiennes du COVID-19 lors de son 28e anniversaire de fin de soirée, quelques heures après la victoire 3-1 de l’Inter contre la Roma, où Lukaku a marqué le dernier but à San Siro, l’attaquant belge. fêtait son anniversaire à l’hôtel The Square Milano Duomo de Milan.

Cependant, la célébration s’est détériorée après que la police milanaise ait fait une descente dans la fête à 03h00 (heure locale) à la suite d’un signalement d’une violation de Covid. Selon les directives COVID du pays, les rassemblements sociaux sont interdits après 22 h 00 à 5 h 00 (CEST) alors que le pays continue de se battre contre la pandémie.

« Hier soir, à 3 heures du matin, à Milan, la police est intervenue dans un hôtel du centre-ville, où se tenait la fête d’anniversaire du footballeur de l’Inter Romelu Lukaku », a déclaré jeudi la police milanaise dans un communiqué.

Selon un rapport, Lukaku et 23 invités, dont son coéquipier Ashley Young, ont été condamnés à une amende pour la violation du COVID-19. Le rapport indique également qu’Achraf Hakimi et Ivan Perisic étaient présents à l’événement.

L’événement aurait été organisé par le directeur de l’hôtel.

«Vingt-trois autres personnes ont été identifiées, dont quelques autres joueurs de l’Inter et le directeur de l’hôtel qui a organisé l’événement. Le directeur et les invités seront sanctionnés pour avoir enfreint les règles du Covid-19 », a poursuivi la déclaration de la police de Milan.

Le mois dernier, le conseil d’administration de la Juventus a également fait face à une catastrophe similaire après que trois joueurs de la Juve, dont l’attaquant vedette Paulo Dybala, aient violé le protocole de Covid en assistant à une fête organisée par le milieu de terrain américain de la Juve Weston McKennie et en présence de son coéquipier Dybala et Arthur.

À la suite de l’incident, le patron de la Juve, Andrea Pirlo, a retiré le trio de son équipe. « J’ai pris la décision et le club a fait le reste », avait déclaré Pirlo lors d’une conférence de presse.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments