La pluie du week-end continue lundi dans le comté de DeKalb avec un minimum d’inondations – Shaw Local

DeKALB – La pluie a continué dans le comté de DeKalb lundi après de légères inondations au cours du week-end, bien que le total des précipitations de lundi n’ait pas correspondu à l’averse torrentielle de dimanche, a déclaré un porte-parole du National Weather Service.

“Nous avons eu des rapports sur beaucoup d’eau stagnante dans les fossés et les zones basses de tout le comté hier [Sunday]», a déclaré Brett Borchardt du bureau de Chicago du National Weather Service après avoir discuté avec un hydrologue et le prévisionniste qui travaillait dimanche. “Et je crois que les rapports de précipitations se situaient entre un et trois pouces de pluie, et une grande partie de cela est survenue en une heure. Donc ça a été assez dur.

L’événement de pluie de lundi n’était pas aussi inondant que celui de dimanche, a déclaré Borchardt.

“D’après ce que je peux dire, sur la base du radar et de quelques pluviomètres non officiels, il semble qu’entre un quart et un tiers de pouce de pluie soit ce qui est tombé”, a déclaré Borchardt.

Après que la ville de DeKalb a émis une alerte dimanche demandant aux habitants de signaler les rues inondées si nécessaire, le chef de la police de DeKalb, David Byrd, a déclaré que les inondations signalées lundi restaient minimes.

Le shérif du comté de DeKalb, Andy Sullivan, a déclaré lundi à 14 h 42 qu’il n’avait entendu parler d’aucune inondation dans le comté, mais au moins une organisation locale a été touchée.

Le centre pour femmes de la région de DeKalb a subi une inondation dans son sous-sol pour la deuxième fois en août.

“La piscine que nous avons au sous-sol s’est remplie”, a déclaré Anna Marie Coveny, responsable du centre pour femmes.

Coveny a déclaré que l’inondation, qui s’est produite à travers des fissures dans le sous-sol du centre après que les égouts pluviaux ont atteint leur capacité, n’est pas aussi grave qu’elle l’était après la pluie du 7 août, mais elle est à nouveau inondée.

“Donc, à partir de maintenant, jusqu’à samedi, nous essaierons d’avoir quelqu’un là-bas pour laisser les gens entrer pour aider”, a déclaré Coveny.

La semaine dernière, des bénévoles ont déplacé des meubles et d’autres objets en ruine hors du sous-sol et sur les marches du centre pour femmes. Une bâche couvrait les articles laissés à sécher à l’extérieur, mais Coveny a déclaré que le vent était si fort dimanche que la bâche a explosé, salissant davantage ces articles. Le centre a reçu l’aide de bénévoles la semaine dernière, mais tout n’a pas été nettoyé avant la dernière inondation.

“La plupart du temps, l’aide consiste à continuer à déplacer les objets bâclés, mouillés, dégoulinants, tout ce qui est humide dans la ruelle arrière”, a déclaré Coveny, qui ne sait pas combien de temps il faudra avant que l’eau du sous-sol ne se retire.

«Nous aimerions donc que les gens apportent leurs aspirateurs d’atelier, les aspirateurs secs et humides et la vadrouille – nous n’avons pas assez de vadrouilles – et aussi des gallons de vinaigre. Toutes ces choses aideraient », a déclaré Coveny.

La journaliste du Daily Chronicle, Megann Horstead, a contribué à cette histoire.