Skip to content

NLes députés néo-zélandais ont adopté mercredi un projet de loi qui légaliserait l'euthanasie, ouvrant ainsi la voie au vote de la population lors d'un référendum l'année prochaine.

Le projet de loi, qui permet aux malades en phase terminale de demander une assistance médicale à la mort, a été adopté 69-51 au Parlement, après plusieurs amendements et des années de débats houleux.

Les tentatives précédentes des législateurs pour légaliser l'euthanasie ont échoué et, lorsque le projet de loi a été présenté de nouveau au parlement en 2017, plusieurs préoccupations ont été soulevées, notamment la vulnérabilité possible des patients âgés soumis à la contrainte.

Le projet de loi a depuis été amendé avec ce que ses auteurs ont qualifié de garde-fous, notamment l'obligation de diagnostiquer aux patients qu'il leur reste moins de six mois à vivre.

Le patient doit être le premier à suggérer l'aide à mourir, et deux médecins doivent convenir que le patient est bien informé et que d'autres critères légaux sont remplis.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *