La mort d’Anne Heche a été considérée comme un “accident”, selon le coroner

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

La mort d’Anne Heche a été qualifiée d’accident, selon un rapport publié par le médecin légiste-coroner du comté de Los Angeles.

L’actrice de 53 ans est décédée de “blessures par inhalation et thermiques” et le mode de décès a été répertorié comme un “accident”.

Le rapport a également répertorié une “fracture sternale due à un traumatisme contondant” sous “autres conditions importantes”.

Sa mort a été inscrite sur le rapport du coroner le jeudi 11 août.

ACCIDENT DE VOITURE D’ANNE HECHE : UN APPEL AU 911 RÉVÈLE LA PANIQUE D’UN VOISIN APRÈS QUE L’ACTRICE S’EST EFFONDÉE À LA MAISON

Le mode de décès d’Anne Heche (vu en 2010) a été qualifié d’accident. L’actrice a été retirée du système de survie dimanche et est décédée à l’âge de 53 ans.
(Jeff Kravitz)

Le lieu du décès de Heche a été répertorié dans un “hôpital” et le médecin légiste adjoint, le Dr Ukpo, est enregistré présidant l’autopsie.

Selon la National Library of Medicine, “les fractures sternales sont le résultat de collisions de véhicules à moteur dans 60% à 90% des cas.”

Les fractures sont “légèrement plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes” et surviennent généralement lors d’une collision lorsque la poitrine heurte un volant, en particulier dans les véhicules plus anciens sans airbags.

Les brûlures thermiques sont décrites par la Bibliothèque nationale comme “des lésions cutanées causées par une chaleur excessive, généralement due au contact avec des surfaces chaudes, des liquides chauds, de la vapeur ou des flammes”.

De plus, “environ 3 400 patients meurent de brûlures ou de complications connexes telles que l’inhalation de fumée, l’empoisonnement au monoxyde de carbone ou au cyanure, la défaillance d’un organe ou une infection”.

Les brûlures majeures désignées par l’American Burn Association couvrent “plus de 25 % de la surface corporelle totale chez les adultes”, les brûlures impliquant plus de 10 % de la surface corporelle totale (TBSA), les brûlures “au visage, au périnée ou aux extrémités” ou s’il y a “des déficiences esthétiques importantes”.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS