Skip to content

La misère de Lionel Messi est aggravée par la sortie de Barcelone de la Copa del Rey

La semaine de Lionel Messi est allée de mal en pis après que Barcelone ait été éliminée de la Copa del Rey jeudi au milieu de ses tensions persistantes avec la hiérarchie du club.

Les 30 vainqueurs ont subi une défaite 1-0 en quart de finale aux mains de l'Athletic Bilbao, avec une tête de temps d'arrêt d'Inaki Williams prouvant la différence au stade San Mames.

Il a couronné quelques mauvais jours pour les géants de la Liga après qu'une dispute a éclaté entre le capitaine Messi et le directeur sportif Eric Abidal plus tôt dans la semaine.

Le vainqueur à six reprises du Ballon d'Or a publiquement critiqué les suggestions d'Abidal selon lesquelles les joueurs ne travaillaient pas assez dur sous l'ancien patron Ernesto Valverde.

Bien qu'il ait jeté des doutes sur l'avenir du joueur de 32 ans au Camp Nou ces derniers jours, son coéquipier Sergio Busquets a insisté sur le fait que la ligne n'était pas à blâmer pour la défaite.

«Nous nous concentrons uniquement sur l'aspect sportif des choses», a-t-il déclaré après le match (via The Evening Standard). «Nous avons gagné en championnat ce week-end, mais ce ne devait pas être aujourd'hui.

"C'est un jour triste pour tout le monde. Nous ne voulions pas sortir. Il nous reste deux compétitions, nous devons continuer à nous battre. Nous devons continuer. Tout le monde est en colère. Nous avons bien fait les choses."

Messi a eu une bonne chance de donner l'avantage au Barça en fin de match lorsqu'il a été affronté par le remplaçant Arthur, uniquement pour l'international argentin pour voir son effort sauvé par le gardien de Bilbao Unai Simon.