La mère de Ronaldinho décède après avoir contracté Covid, Messi dirige le soutien à son ancien coéquipier

La mère de l’ancienne superstar du Brésil et de Barcelone Ronaldinho, Miguelina Elói Assis dos Santos, est décédée au Brésil à l’âge de 71 ans ce week-end en raison de complications liées à Covid-19. Elle avait contracté le virus en décembre de l’année dernière mais n’a pas pu survivre, des rapports confirmant sa mort le dimanche 21 février 2021. Miguelina a été hospitalisée à l’hôpital Me de Dues dans leur ville natale de Porto Alegre en décembre de l’année dernière.

Avant Noël, le double joueur mondial de l’année de la FIFA avait révélé que sa mère avait été hospitalisée. « Chers amis, ma mère a le covid-19 et nous nous battons pour qu’elle se rétablisse rapidement », a déclaré la légendaire Brésilienne. « Elle est en soins intensifs et reçoit le meilleur traitement possible. Je voudrais remercier tout le monde à l’avance pour tout l’énergie positive que tu envoies toujours. Avec amour. Reste forte maman. « 

Son ancien coéquipier de Barcelone, Lionel Messi, a été l’un des premiers à apporter son soutien à l’icône du football. Messi s’est rendu sur Instagram pour publier un message touchant pour Ronaldinho.

Messi a écrit: «  Ronnie, je n’ai pas de mots. Je ne peux pas y croire. Je vous envoie juste beaucoup de force et un gros câlin pour vous et toute la famille. Je suis vraiment désolé. Repose en paix. »

Le Brésil et la star du PSG Neymar ont également partagé ses sympathies pour Ronaldinho, en envoyant un message: « Restez fort Roni … Je suis vraiment désolé. »

Deux des anciens clubs de Ronaldinho, l’Atletico Mineiro et le Paris Saint-Germain, ont également rendu hommage.

Le vainqueur du Ballon d’Or 2005 a remporté une Coupe du Monde en 2002 et la Ligue des Champions avec Barcelone en 2006. Il a également joué pour le Gremio, le Paris Saint-Germain, l’AC Milan, le Flamengo, l’Atletico Mineiro, Queretaro et Fluminense. Pour le Brésil, Ronaldinho a inscrit 33 buts en 97 sélections et a remporté la Coupe du monde 2002.