La Maison Blanche impose un nouveau moratoire fédéral sur les expulsions

WASHINGTON – L’administration du président Joe Biden a publié mardi un moratoire ciblé sur les expulsions dans les zones les plus durement touchées par COVID-19, remplaçant un gel des expulsions à l’échelle nationale qui a expiré samedi malgré les préoccupations juridiques concernant le fait de le faire unilatéralement.

La nouvelle action, en vigueur pendant 60 jours, interdit les expulsions dans les comtés où les taux de transmission du COVID-19 sont élevés, reflétant là où les Centers for Disease Control and Prevention recommandent aux résidents vaccinés de se masquer à l’intérieur et dans les lieux publics.

La directrice du CDC, Rochelle Walensky, a signé la commande mardi soir après que Biden a confirmé la décision plus tôt dans la journée. Le président a déclaré qu’il avait demandé l’avis de spécialistes de la constitution afin de déterminer si le CDC avait l’autorité légale d’émettre une nouvelle action d’expulsion, mais il n’était pas clair s’il pouvait passer le rassemblement constitutionnel.

« Il y a plusieurs chercheurs clés qui pensent que cela peut être le cas, et cela en vaut la peine », a déclaré Biden.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments