Skip to content

WASHINGTON (Reuters) – La Maison Blanche a informé vendredi le Congrès américain qu'elle refuserait de participer aux audiences de destitution contre le président Donald Trump devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants la semaine prochaine.

Dans une lettre adressée au président du comité judiciaire, Jerrold Nadler, l'avocat de la Maison Blanche, Pat Cipollone, a qualifié l'enquête de destitution des démocrates de «complètement sans fondement» et a déclaré que la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, avait ordonné aux démocrates de procéder à des articles de destitution «avant que votre comité n'ait entendu un seul morceau de preuves. "

"Nous ne voyons aucune raison de participer car le processus est injuste", a déclaré un haut responsable de l'administration. «Nous n’avons pas eu l’occasion équitable de participer. L'orateur a déjà annoncé le résultat prédéterminé et ils ne nous donneront pas la possibilité d'appeler des témoins. »

Reportage par Steve Holland; Montage par Tim Ahmann

Nos normes:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *