Skip to content

Les membres du Conseil législatif s'apprêtent à voter une loi interdisant d'insulter l'hymne national chinois à Hong Kong le 4 juin 2020.

Isaac Lawrence | AFP | Getty Images

Le Conseil législatif de Hong Kong a adopté jeudi un projet de loi qui criminaliserait le non-respect de l'hymne national chinois, une décision que les critiques considèrent comme le dernier signe du resserrement de l'emprise de Pékin sur la ville.

Le projet de loi a été adopté avec 41 voix pour et 1 contre.

La décision intervient alors que les habitants de Hong Kong sont prêts à allumer des bougies à travers la ville pour commémorer la répression de 1989 par les troupes chinoises sur et autour de la place Tiananmen.