Sports

La Juventus pourrait être bannie des compétitions de l’UEFA

Après avoir perdu 15 points lors de la saison de Serie A en cours en raison d’irrégularités financières, la Juventus risque désormais d’être bannie de toute compétition européenne.

Football Italia a fait référence au journal Gazzetta dello Sport affirmant que la Vieille Dame pourrait être interdite en raison d’une “conduite antisportive”.

Par ailleurs, la Juventus pourrait également faire face à un nouveau procès après avoir été accusée d’avoir versé des salaires sous la table après la pandémie de Covid. Si les accusations s’avèrent fondées, selon lesquelles le club a secrètement payé des salaires et n’a laissé aucune trace dans ses documents financiers, l’UEFA examinera et prendra en compte les nouveaux chiffres dans son bilan.

Les amendes pour fair-play pourraient augmenter

Le rapport affirme également que la Juventus, qui a été condamnée à une amende de 3,5 millions d’euros en 2021 pour ne pas avoir respecté les paramètres du fair-play financier, pourrait désormais voir ce nombre grimper à 23 millions d’euros si elle est reconnue coupable de ne pas avoir respecté les règles au cours des trois prochaines années.

Cela signifierait que les Bianconeri seraient bannis des compétitions européennes pendant plus d’une saison selon les chiffres.

Qualification Européenne Incertaine

Cependant, l’interdiction potentielle n’entrera en vigueur que si la Juventus se qualifie pour une place européenne. À l’époque, la Vieille Dame était deuxième du classement de la Serie A, mais maintenant, avec l’interdiction de 15 points, elle occupe 10e avec 22 points en 18 matchs et 12 points à la dérive pour une place en Ligue des champions.

Cependant, ils pourraient se qualifier pour la Ligue Europa la saison prochaine car ils ont 6 points de retard sur l’Udinese en 7e.

Vendredi, la FA italienne a annoncé que les Bianconeri avaient manipulé les finances des transferts et sanctionné le club ainsi que 11 dirigeants, dont des administrateurs et des membres du conseil d’administration, également interdits pendant une longue période.

Le club a été accusé de fausse comptabilité et de manipulation du marché dans les états financiers récents et fait l’objet d’un examen minutieux par les procureurs et le régulateur du marché italien CONSOB.

La Juventus a officiellement fait appel du penalty et il reste encore beaucoup à voir ce qui attend l’équipe basée à Turin.

Crédit photo : IMAGO / Insidefoto

Articles similaires