La Jamaïque s’apprête à demander réparation à la Grande-Bretagne pour la traite

La pétition, a rapporté Reuters, est liée à une requête déposée par le législateur jamaïcain Mike Henry pour demander plus de 10 milliards de dollars, son estimation du montant reçu par les esclavagistes après l’abolition de l’esclavage par la Grande-Bretagne, libérant environ 800 000 Noirs asservis en 1834. La Grande-Bretagne a fait ces décaissements après avoir contracté un emprunt gigantesque, dont il n’a fini de payer les intérêts qu’en 2015.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments