La Haute Cour d’Israël ouvre la voie aux couples homosexuels pour avoir des enfants via la maternité de substitution

Les législateurs ultra-orthodoxes ont rejeté la décision du tribunal dimanche. Aryeh Deri, chef du parti ultra-orthodoxe Shas et ancien ministre de l’Intérieur, l’a décrit comme « un coup dur pour l’identité juive de l’État », selon le Times of Israel. Le chef du parti d’extrême droite sionisme religieux, Bezalel Smotrich, a affirmé qu’il sanctionnait la « traite » des femmes pour la maternité de substitution et que le gouvernement et la Haute Cour avaient « fixé l’objectif d’éroder la judéité d’Israël ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *