La grève du syndicat nigérian de l’électricité provoque une panne d’électricité dans tout le pays
Espace réservé pendant le chargement des actions d’article

ABUJA, Nigeria “Une entreprise a siégé – Des travailleurs de l’électricité en grève ont fermé le réseau électrique du Nigeria mercredi, plongeant les plus de 200 millions de citoyens de la nation ouest-africaine dans l’obscurité pendant plusieurs heures, ont déclaré des responsables.

La panne d’électricité à l’échelle nationale a commencé dans l’après-midi quelques instants après que le syndicat a appelé à une grève pour protester contre le non-paiement des indemnités pour les anciens membres et d’autres problèmes liés aux conditions de travail, a déclaré la Transmission Company of Nigeria.

“Plusieurs lignes de transmission de 330 kV et lignes d’alimentation de 33 kV sur le réseau du système électrique ont été coupées par les membres du syndicat, ce qui a entraîné (…) de multiples escalades de tension dans les stations et sous-stations critiques”, a déclaré la porte-parole de la société, Ndidi Mbah, dans un communiqué.

Mbah a déclaré que des pourparlers avec le syndicat étaient en cours depuis plusieurs jours mais n’avaient pas été fructueux.

Environ 12 heures après la déclaration de l’entreprise, le courant a été rétabli dans certaines parties du pays après que le syndicat des travailleurs de l’électricité a déclaré qu’il avait mis fin à la grève.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont exprimé leur colère et leur frustration face à la grève, qui, selon elles, a aggravé le sort de nombreuses entreprises et maisons fonctionnant déjà avec des générateurs à essence en raison d’un approvisionnement en électricité insuffisant.

De telles grèves, en plus de la faible production d’électricité et de l’effondrement fréquent du réseau électrique, ont été imputées à la mauvaise alimentation en électricité qui a été un défi pendant des décennies pour de nombreux Nigérians.

Pas moins de 92 millions de Nigérians n’avaient pas accès à l’électricité en 2020, plus que tout autre pays au monde, selon le Rapport sur les progrès énergétiques 2022, soutenu par la Banque mondiale.