Skip to content

TBILISI (Reuters) – La Géorgie a interdit lundi le trafic de passagers sur son chemin de fer national pour tenter d'empêcher la propagation du coronavirus.

La Géorgie interdit le trafic de passagers sur les chemins de fer nationaux à cause du coronavirus

Des responsables portant des équipements de protection prennent la température corporelle à un point de contrôle, après que les autorités géorgiennes ont resserré les mesures pour prévenir la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19), à Marneuli près de Tbilissi, Géorgie, le 23 mars 2020. REUTERS / Irakli Gedenidze

Le porte-parole du gouvernement, Irakli Chikovani, a déclaré que l'interdiction serait en vigueur jusqu'à la fin de l'état d'urgence le 21 avril.

Le pays de 3,7 millions de personnes dans le Caucase du Sud a signalé 61 cas de coronavirus lundi, sans décès. Huit patients se sont remis du virus.

La Géorgie a également verrouillé les deux régions méridionales de Marneuli et Bolnisi limitrophes de l'Azerbaïdjan après qu'une femme a été diagnostiquée avec la maladie respiratoire COVID-19 qui peut être causée par le coronavirus lors d'une veillée.

La Géorgie a déclaré samedi l'état d'urgence d'un mois, interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes.

L'ancienne république soviétique a également fermé ses frontières, imposé une interdiction à tous les ressortissants étrangers d'entrer dans le pays et interrompu le trafic aérien avec d'autres pays.

Il a également fermé tous les établissements d'enseignement, fermé tous les magasins, sauf les épiceries, les pharmacies et les stations-service, et fermé les stations d'hiver, les restaurants, les cafés, les discothèques et les gymnases.

L'Arménie voisine a étendu lundi une liste de pays dont les citoyens ne peuvent pas entrer dans le pays. L'Arménie a signalé 194 cas de coronavirus, le nombre le plus élevé dans la région du Caucase du Sud. Deux patients se sont rétablis.

L'Azerbaïdjan, un autre pays du Caucase du Sud d'environ 10 millions d'habitants, a imposé lundi des restrictions à l'entrée et à la sortie de la capitale Bakou, de la ville de Sumgait et de la région de la péninsule d'Absheron, à l'exception des ambulances et des camions de marchandises, a annoncé le gouvernement.

Le gouvernement a également interdit tout trafic de passagers à travers le pays, rassemblements de plus de 10 personnes à une distance de 2 mètres les uns des autres.

Il est recommandé aux résidents de la ville d'utiliser les bus ou les taxes au lieu du métro, tandis que ceux qui ont plus de 65 ans sont interdits de quitter les maisons. Le gouvernement leur fournira une assistance sociale.

L'Azerbaïdjan a signalé 72 cas de coronavirus lundi, avec un décès.

Rapports de Margarita Antidze à Tbilissi, Nvard Hovhannisyan à Erevan et Nailia Bagirova à Bakou; Montage par Timothy Heritage et Lisa Shumaker