La France affirme avoir bombardé un «groupe terroriste armé». Des témoins disent que c’était un mariage.


Les gens au Mali disent qu’ils ont été pris au piège entre les extrémistes et les forces qui les combattent.