Actualité du moment | News 24

La formation antiraciste de la Colombie-Britannique ouvre 20 places pour les candidats des petites villes

Davantage de personnes en Colombie-Britannique peuvent demander une formation gratuite sur la façon d’aider à désamorcer les incidents racistes grâce à un nouveau programme de formation pilote des délégués syndicaux de la communauté antiraciste (ARC), le premier du genre.

Le projet a été élaboré et mis en œuvre par la Victoria Immigrant and Refugee Centre Society, un organisme sans but lucratif qui aide les personnes nouvellement arrivées au Canada et fait progresser les initiatives de lutte contre le racisme dans le cadre du Resilience BC Anti-Racism Network.

Les candidatures en ligne pour le programme seront acceptées jusqu’au 11 août 2022 et 20 places sont disponibles.

La formation éduquera les personnes passionnées par le travail de lutte contre le racisme dans pas moins de 16 petites communautés de la Colombie-Britannique. Les personnes des communautés énumérées ci-dessous sont invitées par VIRCS à postuler :

  • Cranbrook
  • Ruisseau Dawson
  • Fort Saint-Jean
  • Houston
  • Kitimat
  • Nelson
  • Penticton
  • Rivière Powell/qathet
  • Prince-Rupert
  • Revelstoke
  • Sechelt/ Gibsons
  • Shuswap
  • Smither
  • Terrasse
  • Vanderhoof
  • Vernon

L’objectif du programme est que les candidats retenus acquièrent les compétences nécessaires pour offrir une formation sur la façon dont les passants peuvent aborder en toute confiance les incidents racistes et faciliter les dialogues communautaires sur le racisme et la discrimination dans leurs communautés, indique le communiqué.

« Au cours des dernières années, nous avons constaté une augmentation alarmante des incidents racistes dans les grandes et les petites collectivités de notre province. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et permettre à ce genre de haine de proliférer. Nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte contre le racisme dans nos familles et nos communautés », a déclaré Rachna Singh, secrétaire parlementaire pour Anti-Racism Initiatives.

Singh a partagé qu’il s’agit d’une avancée et d’une étape antiraciste pour démanteler les barrières systémiques qui ont retenu les Autochtones, les Noirs et les personnes de couleur pendant des générations.

Siobhan Brown, membre de Resilience BC dans la région de qathet, a déclaré que le racisme et la discrimination sont des injustices que les gens ont le pouvoir de corriger.

“Cette formation renforcera notre capacité à faire exactement cela en combinant les leçons de base avec les besoins uniques de chaque communauté rurale, afin que nous puissions créer une réponse adaptée.”

Les candidats retenus commenceront leur formation en octobre 2022. Les participants recevront des honoraires et les frais de déplacement seront couverts par le financement du programme par le biais du programme de partenariats sectoriels du marché du travail, qui fait partie de l’Entente Canada-C.-B. sur le développement du marché du travail.

“Les formations traditionnelles sur la diversité et l’inclusion n’ont pas réussi à créer le changement durable nécessaire pour remédier aux inégalités systémiques”, a déclaré Karen Hira, directrice exécutive de VIRCS. “Investir dans l’exploration significative et soutenue du racisme systémique et de son impact sur notre vie quotidienne nous aidera à construire des communautés plus résilientes, compatissantes et équitables.”

Le programme est un élément important de l’engagement de la province à démanteler le racisme systémique et à bâtir une province meilleure et plus inclusive pour tous, indique le communiqué de presse.

« En fournissant à plus de personnes les compétences et les connaissances nécessaires pour démanteler le racisme systémique dans leurs communautés, nous pouvons construire une meilleure Colombie-Britannique antiraciste pour tous », a déclaré Harwinder Sandhu, député provincial de Vernon-Monashee.

Pour plus d’informations sur le programme et pour postuler, visitez: https://www.vircs.bc.ca/lcrcprogram