La FIFA interdit pendant 10 ans le responsable de l’équipe féminine des moins de 20 ans d’Haïti dans une enquête sur les abus sexuels

La FIFA a interdit lundi la superviseure de l’équipe féminine des moins de 20 ans d’Haïti Nella Joseph pendant 10 ans, dans le cadre d’une enquête sur de multiples allégations d’abus sexuels sur des joueuses dans la nation des Caraïbes.

Joseph a été reconnu coupable par la commission d’éthique indépendante de la FIFA d’avoir omis de protéger l’intégrité physique et mentale de diverses joueuses placées sous son autorité, et « en les contraignant activement et en les menaçant de s’engager dans des relations sexuelles » avec l’ancien président de l’association haïtienne de football Yves Jean-Bart , A déclaré la FIFA dans un communiqué sur son site Web.

Diffusez FC Daily sur ESPN +

Jean-Bart a été interdit à vie en novembre après que la FIFA l’ait reconnu coupable de harcèlement sexuel et d’abus de plusieurs joueuses, y compris des mineures. Il a nié les allégations.

La chambre de jugement de la commission d’éthique a conclu que Joseph « avait enfreint l’article 23 (Protection de l’intégrité physique et mentale) du Code d’éthique de la FIFA et l’a sanctionnée par une interdiction de toutes les activités liées au football … pour une durée de 10 ans », La FIFA a déclaré dans sa déclaration.

Joseph a également été condamné à une amende de 20 000 francs suisses (21 880 dollars).

Dans sa décision de 17 pages, la chambre a noté que les enquêteurs n’avaient pas été en mesure de joindre directement Joseph et qu’elle n’avait pas répondu à une demande de déclaration écrite concernant les allégations portées contre elle.

Joseph n’a pas pu être contacté immédiatement via l’association de football d’Haïti pour commenter.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments