La dure loi antiterroriste de l’Inde fait l’objet d’un examen minutieux

Connue sous le nom de loi sur la prévention des activités illégales, la loi antiterroriste a été introduite pour la première fois en 2008 par le parti du Congrès, désormais dans l’opposition. En 2019, le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a modifié la loi, permettant aux autorités de classer les individus dans la catégorie des terroristes. Auparavant, la désignation était réservée uniquement aux organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *