Skip to content

Sean Gallup | Getty Images

Vendredi, la Deutsche Bank a nommé l'ancien ministre allemand Sigmar Gabriel, considéré comme un partisan de solides liens européens et transatlantiques, à son conseil de surveillance.

La Deutsche Bank tente de rétablir ses relations avec Berlin après les effets néfastes de la crise financière mondiale qui a remis en cause la santé de la banque, créant des pressions pour fusionner et restructurer, au milieu d'amendes pour blanchiment d'argent et d'autres scandales.

Gabriel a été ministre des Affaires étrangères, ministre de l'Économie et ministre de l'Environnement. Le politicien du Parti social-démocrate (SPD) remplace Juerg Zeltner, qui a démissionné après que les régulateurs aient rejeté sa nomination en raison d'un conflit d'intérêts.

Le président de la Deutsche Bank, Paul Achleitner, a proposé Gabriel pour le poste, ont déclaré deux personnes au courant de l'affaire, sous couvert d'anonymat.

Achleitner a décrit Gabriel comme un "partisan dévoué" de l'Europe et des relations transatlantiques. "Nous vivons une ère géopolitique, économique et sociale difficile dans laquelle une banque mondiale doit faire face à de nouvelles attentes et demandes", a déclaré M. Achleitner dans un communiqué.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *