Skip to content
La Cour suprême du Venezuela ordonne à DirecTV de rétablir le service

PHOTO DE FICHIER: Des antennes de télévision par satellite sont vues dans le quartier à faible revenu Catia après que AT&T Inc a annoncé mardi la fermeture de ses activités DirecTV en Amérique latine au Venezuela, à Caracas, Venezuela, le 19 mai 2020. REUTERS / Manaure Quintero

CARACAS (Reuters) – La Cour suprême du Venezuela a ordonné vendredi au service de télévision payante DirecTV de rétablir les services dans le pays d'Amérique du Sud, après que le propriétaire AT&T Inc a déclaré plus tôt cette semaine qu'il fermait l'accès en raison des sanctions américaines.

DirecTV était le service de télévision le plus populaire du pays, offrant une gamme de chaînes étrangères comme alternatives à l'industrie de la télévision locale assiégée du pays qui a été battue par une crise économique hyperinflationniste.

Les sanctions américaines destinées à forcer le président Nicolas Maduro à quitter ses fonctions interdisent aux entreprises de passer des contrats avec des agences d'État, mais les lois locales vénézuéliennes exigent des services d'abonnement pour diffuser des chaînes gérées par le gouvernement.

Dans un communiqué, la Haute Cour a également ordonné au régulateur national des télécommunications, avec le soutien des forces armées, de «prendre immédiatement possession de tous les biens et actifs» appartenant à la société qui étaient nécessaires pour fournir ses services de télévision payante.

AT&T n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Reportage par la rédaction de Caracas; Écriture de Luc Cohen; Montage par Marguerita Choy

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.