La Cour suprême du Minnesota annule la condamnation pour meurtre de l’ex-flic qui a tué Justine Damond – RT USA News

La Cour suprême du Minnesota a annulé la condamnation pour meurtre au troisième degré d’un ancien policier de Minneapolis qui avait abattu une Australienne non armée. L’ex-flic sera désormais condamné pour homicide involontaire.

Mohamed Noor, un ancien policier américano-somali, a été reconnu coupable en 2019 de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire coupable au deuxième degré pour avoir abattu Justine Ruszczyk Damond dans la nuit du 15 juillet 2017. Damond, une double nationalité australienne et américaine , avait appelé pour signaler une éventuelle agression sexuelle ayant eu lieu à l’extérieur de son domicile ; Noor lui a tiré dessus alors qu’elle s’approchait de sa voiture de patrouille.



Aussi sur rt.com
Un policier du Minnesota condamné à plus de 12 ans pour avoir tué une femme non armée qui a appelé le 911


Noor a été acquitté de meurtre au deuxième degré lors de son procès, mais a été reconnu coupable de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire coupable, et condamné à 12 ans et demi derrière les barreaux pour l’infraction précédente.

Cependant, la Cour suprême du Minnesota a annulé cette condamnation mercredi, statuant que, pour un troisième degré ou « esprit dépravé » condamnation pour rester, le défendeur doit afficher « indifférence généralisée à la vie humaine ». Dans ce cas, il y avait « insuffisant » preuve que Noor avait fait preuve d’une « esprit dépravé ».

Lors de son procès en 2019, les avocats de Noor ont fait valoir qu’il craignait pour la vie de son partenaire de patrouille alors que Damond s’approchait de leur voiture de patrouille dans la ruelle sombre devant sa maison, levant la main devant la fenêtre du côté conducteur du véhicule. Les procureurs ont fait valoir que Noor a sauté à l’utilisation de la force meurtrière sans évaluer d’abord la situation.

L’affaire de Noor retournera maintenant devant un tribunal inférieur, où il sera condamné pour la condamnation pour homicide involontaire coupable au deuxième degré. Il a déjà purgé 22 mois pour meurtre, et avec ce temps soustrait d’une peine probable de quatre ans pour homicide involontaire, l’ancien flic pourrait être admissible à une libération surveillée à la fin de cette année, a rapporté CBS News.



Aussi sur rt.com
La police du Minnesota retire un mémorial «dégoûtant» à une femme abattue par un flic somalien


Jusqu’à ce que Derek Chauvin soit reconnu coupable cette année du meurtre de George Floyd, Noor était le seul policier du Minnesota jamais condamné pour avoir tué quelqu’un dans l’exercice de ses fonctions. Contrairement à Floyd, Noor a été défendu par des militants qui ont fait valoir qu’il avait été injustement puni en raison de son appartenance ethnique.

L’American Civil Liberties Union, qui a agressivement poussé à une condamnation dans l’affaire Chauvin, a fait valoir dans l’affaire Noor que le « blonde, yeux bleus, blanc » Damond était le « victime idéale par laquelle les procureurs pourraient profiter de tropes racistes pour obtenir une condamnation de Noor. »

La condamnation pour meurtre de Noor étant maintenant annulée, Chauvin a le déshonneur d’être le seul flic de l’État condamné avec succès pour meurtre. L’annulation de l’accusation de meurtre de Noor n’aura probablement aucune utilité légale pour Chauvin non plus. Alors que Chauvin a également été reconnu coupable de meurtre au troisième degré, il a également été reconnu coupable de l’accusation plus grave de meurtre au deuxième degré, qui serait une accusation plus difficile à contester.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments