La Cour suprême du Canada déclare que l’amérindien Richard Desautel a le droit de chasser au Canada

Desautel a soutenu qu’il exerçait son droit en vertu de l’article 35 de la Loi constitutionnelle du Canada, qui reconnaît et affirme les droits accordés aux «peuples autochtones du Canada». Il a dit qu’il avait le droit de chasser à des fins rituelles sur le territoire traditionnel de ses ancêtres, les Sinixt.

«Sur une interprétation téléologique de l’art. 35 (1), l’expression «peuples autochtones du Canada» désigne les successeurs modernes des sociétés autochtones qui occupaient le territoire canadien au moment du contact européen, et cela peut inclure les groupes autochtones qui sont maintenant à l’extérieur du Canada », a déclaré la cour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *