La cote de sécheresse de l’île de Vancouver passe au niveau 3

Les températures élevées et le manque de pluie ont amené le gouvernement provincial à augmenter le niveau de sécheresse sur l’île de Vancouver ainsi qu’à Haida Gwaii.

Il se situe maintenant à 3 sur l’échelle provinciale de 0 à 5 (5 étant le pire). Des impacts négatifs sont possibles au niveau 3, selon un communiqué du ministère des forêts.

La province affirme que les conditions chaudes et sèches pourraient avoir une incidence sur l’élevage des poissons et modifier le moment du frai du saumon.

Les autorités demandent également aux résidents de réduire leur consommation d’eau dans la mesure du possible pour aider à lutter contre les conditions de sécheresse dans d’autres régions.

La province a déclaré qu’elle pourrait mettre en œuvre des restrictions en vertu de la législation provinciale, qui pourraient inclure des ordonnances de protection temporaires émises aux titulaires de permis d’eau pour éviter des dommages importants ou irréversibles aux écosystèmes aquatiques, si cet appel au changement ne fonctionne pas.

Des cas de mortalité et d’échouage de poissons ont été signalés au cours du dernier mois à la suite d’avertissements de chaleur et les fermetures de pêche à la ligne en raison des conditions sèches resteront en place jusqu’à mercredi (31 août) pour la plupart des cours d’eau de l’est de l’île de Vancouver.

Les autorités exhortent les résidents à signaler tout échouage ou mortalité de poissons à la ligne directe Report All Braconers and Polluters (RAPP) au (877) 952-7277.


Avez-vous une astuce pour l’histoire ? Courriel : vnc.editorial@blackpress.ca.

Suivez-nous sur Twitter et Instagram, et aimez-nous sur Facebook.

Sécheresse en Colombie-BritanniqueVille de VictoriaGrande VictoriaRive ouestincendies de forêt